Chers voyageurs soucieux de notre environnement, Indonésie Authentique souhaite aborder avec vous un sujet qui nous tient à cœur. En effet, la forêt tropicale de l’île de Bornéo est menacée à bien des égards, c’est pourquoi nous voulons partager cet article avec vous et sensibiliser le plus grand nombre.

Bornéo : Un Joyau Écologique Menacé

Après le Groenland et la Nouvelle-Guinée, Bornéo est la troisième plus grande île de la planète, dont les deux tiers appartiennent à l’Indonésie. À cheval sur l’équateur et politiquement divisée entre l’Indonésie, Brunei et la Malaisie, Bornéo abrite l’un des écosystèmes les plus riches au monde. Elle est réputée pour sa jungle dense et souvent impénétrable. Le climat tropical stable et humide de Bornéo a permis à ses forêts tropicales de basse altitude d’accueillir certaines des collections les plus biodiverses au monde de plantes à fleurs, d’oiseaux et d’animaux. C’est le rêve de tout explorateur.

Une Biodiversité Inégalée

Bornéo abrite une impressionnante diversité d’espèces telles que des reptiles, des lichens, l’éléphant d’Asie et le rhinocéros de Sumatra (en voie de disparition). Plus au sud, dans les forêts tropicales, ce sont les orangs-outans de Bornéo et leurs cousins plus sauvages qui volent la vedette. Ajoutez à cela 160 espèces de serpents, 1 000 types de fourmis, 3 000 variations de cynips, d’abeilles et de termites, et Bornéo ressemble à un paradis de biodiversité.

Une Destruction Anthropique Alarmante

Malheureusement, il n’a suffi que de l’homme et du feu pour bouleverser la magnifique forêt de l’île.

Tout a commencé avec les commerçants chinois qui chassaient les cornes de rhinocéros, les nids d’oiseaux précieux pour la soupe et le bois d’agar aromatique. Puis les commerçants musulmans et portugais ont suivi, à la recherche de poivre précieux et d’or à vendre chez eux. Ensuite, le commerce du bois… Le tracteur et la tronçonneuse ont ouvert la voie à un déclin écologique massif. La forêt tropicale, irremplaçable, était en danger.

L’Industrie et la Déforestation

Dans le Kalimantan, en Indonésie, des entreprises européennes, australiennes et américaines ont obtenu des permis lucratifs du gouvernement indonésien pour forer du pétrole et du gaz et exploiter des mines de charbon à ciel ouvert. Des licences douteuses ont été accordées à des amis politiques qui se sont approprié des milliers d’hectares de terres, transformant la forêt primaire en plantations non durables d’huile de palme, d’hévéa et d’arbres destinés à l’industrie du papier. L’exploitation pétrolière, minière et aurifère a atteint un niveau record. De plus, une dévastation majeure liée aux incendies dans la forêt tropicale de Kalimantan, sur une superficie de 27 000 km2, a été réduite en cendres en une année. Tout cela est dû à une sécheresse sévère causée par le phénomène El Niño et aux feux agricoles imprudents.

Un Avenir Incertain

Il est donc difficile aujourd’hui de connaître l’avenir de Bornéo et de sa forêt. À mesure que la forêt s’amenuise, la faune se rapproche de plus en plus des humains. Le commerce international illégal d’animaux prospère de plus en plus.

Une Lueur d’Espoir

Cependant, nous avons encore une lueur d’espoir. En effet, le Fonds mondial pour la nature a réalisé une percée majeure lorsque les trois gouvernements de Bornéo, de Malaisie et de Brunei ont signé une déclaration conjointe visant à conserver une zone de 220 000 km2 connue sous le nom de Cœur de Bornéo. D’autres zones ont été aménagées pour conserver la faune malgré la menace constante de l’exploitation forestière.

Agir pour Préserver Bornéo

Il n’est peut-être pas trop tard pour sauver la biodiversité de Bornéo, nous devons lui donner une chance et toujours respecter la forêt pour la protéger. Ensemble, préservons la beauté sauvage de Bornéo pour les générations futures.