Niché au cÅ“ur du regency de Kapuas Hulu, dans la province de Kalimantan occidental en Indonésie, se trouve le Parc National de Betung Kerihun, une zone de conservation de 8 000 kilomètres carrés d’une richesse naturelle exceptionnelle. Ce parc national présente une topographie impressionnante, avec la chaîne de montagnes de Muller reliant le Mont Betung et le Mont Kerihun, formant ainsi une barrière naturelle entre l’Indonésie et la Malaisie. La région est traversée par des centaines de réseaux de rivières, faisant du bassin du fleuve Kapuas l’un des plus vastes de la région.

Le Parc National de Betung Kerihun est une zone protégée située dans les districts d’Embaloh Hulu, d’Embaloh Hilir et de Putussibau, au regency de Kapuas Hulu, Kalimantan occidental. Avec ses frontières s’étendant jusqu’à Sarawak en Malaisie au nord, ce parc abrite des tribus autochtones Dayaks, qui vivent en harmonie avec la nature depuis des générations.

Dans l’ouest du parc, on retrouve principalement les Dayaks Iban et les Dayaks Tamambaloh, tandis que le centre est habité principalement par les Dayaks Bukat, et l’est est le territoire des Dayaks Punan. Ces tribus vivent dans des maisons longues appelées “Lamin” ou “Umat Daarul” et pratiquent encore leurs coutumes ancestrales, offrant ainsi aux visiteurs l’occasion de découvrir leur riche patrimoine culturel.

Le Parc National de Betung Kerihun abrite une incroyable diversité d’écosystèmes, allant des forêts de diptérocarpacées de plaine aux forêts alluviales, en passant par les forêts marécageuses, les vieilles forêts secondaires, les forêts de collines de diptérocarpacées, les forêts calcaires, les forêts sub-montagnardes et les forêts de montagne. Cette mosaïque de milieux naturels en fait la première réserve de biodiversité transfrontalière d’Asie.

Au sein du parc, on compte pas moins de 1 216 espèces de flore, dont certaines sont endémiques de l’île de Bornéo. Quant à la faune, environ 48 espèces de mammifères y ont été recensées, parmi lesquelles l’orang-outan et l’ours malais. On y trouve également une multitude de plantes médicinales, 12 espèces de champignons, 133 espèces de fougères et une grande diversité de mousses. Les orchidées, véritables joyaux de la flore locale, parsèment également le parc.

En juillet 2018, le Parc National de Betung Kerihun a été inauguré en tant que nouvelle réserve de biosphère, aux côtés du Parc National du Lac Sentarum et du regency de Kapuas Hulu. Cette reconnaissance par l’UNESCO confirme l’engagement international à préserver cette région de Kapuas Hulu, menacée par les activités humaines. Une réserve de biosphère est un site désigné par différents pays dans le cadre du programme conjoint Homme et Biosphère (MAB-UNESCO), visant à promouvoir la conservation de la biodiversité et le développement durable, en s’appuyant sur les efforts des communautés locales et sur la science.

Le Parc National de Betung Kerihun est un joyau caché de Bornéo, offrant aux aventuriers et aux amoureux de la nature une expérience unique au cÅ“ur de la biodiversité et de la culture Dayak. Venez découvrir cette réserve exceptionnelle où la nature et les traditions se mêlent harmonieusement pour créer un écosystème préservé et fascinant. Plongez-vous dans les paysages grandioses, rencontrez les peuples autochtones et découvrez les merveilles de ce trésor caché de l’Indonésie.