Nyepi est l’une des fêtes publiques hindoues célébrées de manière unique. Contrairement à d’autres fêtes religieuses à travers le monde, Nyepi est célébré dans le silence et la tranquillité. Ce jour-là, les Balinais suivent scrupuleusement les Catur Brata Penyepian, soit les 4 interdictions fondamentales : Amati Karya (pas de travail), Amati Geni (pas de feu, pas de lumière et pas d’électricité), Amati Lelungan (pas de déplacement) et Amati Lelanguan (pas de divertissement). L’atmosphère est alors empreinte de paix et de sérénité.

Nyepi tire son nom de “nyepi” qui signifie calme, silencieux, désert, sans aucune activité. C’est le Nouvel An hindou basé sur le calendrier Saka. Contrairement aux célébrations du Nouvel An traditionnel (le 1er janvier selon le calendrier Masehi), le Nouvel An Saka à Bali débute par une période de retraite et de respect des 4 interdictions de Nyepi. Toutes les activités à Bali sont interrompues, à l’exception des services d’urgence dans les hôpitaux.

L’objectif principal de Nyepi est d’implorer la grâce du Tout-Puissant (Ida Sanghyang Widhi Wasa) pour purifier Bhuana Alit (la nature humaine/microcosme) et Bhuana Agung (l’univers/macrocosme). Nyepi est considéré comme le jour de purification des dieux présents au cÅ“ur de l’océan, porteurs de l’essence de l’eau vivante.

Hindous réalisant la cérémonie de purification appelée cérémonie de Melasti.

Généralement, trois ou deux jours avant Nyepi, les Hindous se purifient en participant à une cérémonie de Melasti, également appelée Melis/Mekiyis. Ce jour-là, toutes les installations de prière du temple (Pura) sont déplacées vers la plage ou le lac, car la mer ou le lac sont une source d’eau sainte (tirta amerta) qui purifie toute la fatigue (la saleté) à l’intérieur des humains et de la nature.

La veille de Nyepi (jour de Pengerupukan), les Hindous célèbrent la cérémonie de Buta Yadnya ou “mecaru” (une cérémonie pour neutraliser les mauvaises forces dans la nature humaine et l’univers) à tous les niveaux de la société, des familles aux banjars, villages, districts, etc., en offrant l’un des types de caru (offrandes) selon leurs moyens. La cérémonie de Buta Yadnya est adressée aux esprits maléfiques pour qu’ils ne perturbent pas les gens.

Elle est ensuite suivie par la cérémonie de Pengerupukan l’après-midi. Cette cérémonie consiste à faire des feux tout autour de la maison et de la cour et à frapper tout ce qui produit du bruit. Cette étape est réalisée pour chasser les Buta Kala (les esprits maléfiques) de l’environnement du foyer, de la cour et des environs.

Spécifiquement à Bali, la cérémonie de Pengerupukan est généralement animée par un défilé “ogoh-ogoh”, qui est l’incarnation des Buta Kala, qui est ensuite brûlé. L’objectif est le même : chasser les Buta Kala de l’environnement environnant.

Les Hindous célèbrent Nyepi pendant 24 heures, du lever du soleil (6h du matin) jusqu’à 6h du matin le lendemain. Pendant cette journée silencieuse, les gens sont censés observer les Catur Brata Penyepian (les 4 interdictions fondamentales de Nyepi) : Amati Karya (pas de travail), Amati Geni (pas de feu, pas de lumière et pas d’électricité), Amati Lelungan (pas de déplacement) et Amati Lelanguan (pas de divertissement). En respectant ces interdictions, les gens peuvent apprendre à mieux se contrôler et à se concentrer sur des actions positives dans leur vie.

L’une des restrictions les plus “contraignantes” pour les touristes est l’Amati Lelungan, qui interdit aux touristes de sortir de leur hôtel ou de leur lieu de séjour. Tous ceux présents à Bali pendant la célébration de Nyepi doivent respecter ces règles. Si les touristes insistent pour se déplacer, ils seront arrêtés et avertis par la police coutumière (pecalang).

Le lendemain de Nyepi, appelé Ngembak Geni, est une journée où l’on est libre de vaquer à ses occupations quotidiennes. Les Hindous de Bali prient en signe de gratitude et demandent à Dieu de toujours protéger l’humanité. De plus, ils pratiquent également les activités de Dharma Shanti (amitié et pardon) en rendant visite à leurs amis, leur famille et la communauté.

En y réfléchissant profondément, la célébration de Nyepi revêt un sens et un objectif très profonds et nobles. L’ensemble des activités de Nyepi constitue un dialogue spirituel mené par les Hindous afin que la vie dans cet univers soit équilibrée et harmonieuse, tant pour les êtres humains que pour la nature.

La mise en Å“uvre de Nyepi à Bali est effectivement unique et spéciale. Le concept des Catur Brata Penyepian (les 4 interdictions de Nyepi) est d’ailleurs très pertinent au regard de la situation actuelle du monde. Notre terre est actuellement confrontée à divers problèmes tels que le réchauffement climatique, les dégradations de la nature dues à la pollution et à l’exploitation massive, la crise énergétique et autres problèmes causés par la dégradation morale.

La célébration du Jour du Silence de Nyepi fait de Bali l’unique île au monde capable de se reposer de toutes ses activités pendant 24 heures. Une véritable leçon pour l’humanité dans cette ère moderne frénétique.