L’île de Lombok est célèbre pour la diversité de ses attractions naturelles, mais saviez-vous qu’elle abrite également un artisanat de renom ? Découvrez le tourisme de Sukarara, un village spécialisé dans le tissage, sur l’île de Lombok.

Situé dans le district de Jonggat, au cÅ“ur de la région de Lombok central, Sukarara est un endroit privilégié, proche de plages incontournables telles que Kuta Beach, Tanjung Aan, Sade Village et Banyumulek Village. En visitant ce village, vous serez émerveillé par le talent des femmes qui excellent dans l’art du tissage lombokais.

La route vers le village de Sukarara à Lombok Crédit : Gerbang Lombok

L’authenticité des tissages typiques de Sukarara Crédit : Destinasi Lombok Tengah

Sukarara est réputé pour ses tissages en songket, une étoffe tissée avec des fils de chaîne et des fils de trame synthétiques, souvent dorés ou argentés. Ces éléments décoratifs sont insérés entre les fils de chaîne, parfois agrémentés de perles, de coquillages ou même de pièces de monnaie.

Les fils utilisés dans le tissage sont soigneusement sélectionnés pour leur résistance, et les teintures naturelles à base de plantes sont utilisées pour que les tissus conservent leur éclat sans s’estomper facilement.

Le processus de fabrication des tissus songket de Sukarara nécessite une attention particulière, et les artisans mettent généralement entre une semaine et un mois pour achever un seul morceau de coton songket.

Ces tissus sont très prisés et font partie des produits emblématiques de Lombok, exportés vers des marchés étrangers tels que la Malaisie, Singapour, l’Australie, l’Amérique et plusieurs pays européens.

Sukarara propose une vaste gamme de motifs de songket, comme le motif des huit fleurs, le motif du coq, le motif du gecko (symbole de prospérité), le motif des quatre fleurs, le motif horizontal pakerot, le motif violet trudak, et bien d’autres encore, chacun portant sa propre signification.

Outre le songket, le village produit également des tissus ikat en coton, dont le processus de fabrication est également minutieux, mais moins long que celui du songket. Pour tisser 3 mètres d’ikat, il ne faut qu’une journée.

Le tissage est ancré dans la vie quotidienne des habitants de Sukarara, avec presque chaque maison du village équipée d’un métier à tisser. Ce savoir-faire est principalement transmis de mère en fille, tandis que les hommes travaillent principalement comme agriculteurs.

Ce village possède également une tradition unique transmise de génération en génération : les femmes de Sukarara doivent maîtriser l’art du tissage avant de se marier. Le tissage est ainsi considéré comme le symbole de la longévité d’une relation. De plus, les femmes mariées de ce village sont tenues de porter le songket, ce qui renforce son importance culturelle.

Pour vous rendre à Sukarara Village, vous pouvez utiliser un véhicule privé ou les transports en commun. Si vous optez pour le privé, empruntez l’itinéraire Mataram-Cakaranegara-Kediri-Sukarara. Sinon, les transports en commun vous mèneront du terminal de bus de Renteg jusqu’au village en passant par Cidomo.

En visitant Sukarara Village, vous serez plongés dans une tradition de tissage millénaire. Vous pourrez admirer les magnifiques étoffes songket typiques de Lombok, mais aussi assister au processus de fabrication dans les maisons des tisserands. Cette expérience authentique vous laissera des souvenirs inoubliables.

N’hésitez pas à vous rendre à Sukarara lors de votre séjour à Lombok, car vous y découvrirez un héritage culturel unique, mêlant beauté des motifs, savoir-faire traditionnel et symbolisme ancestral. Votre voyage à Lombok ne serait pas complet sans une visite dans ce village envoûtant, où la magie du tissage opère depuis des générations.